Stereolove • Connan Mockasin presents Jassbusters… ► Con Conn Was Impatient

On se la coule douce aujourd’hui avec le retour du plus exquis des « Freaks » : Connan Mockasin.

Aussi blond que je suis brune, le Néo-Zélandais à la voix enfantine n’a cessé de nous séduire avec son groove onirique et ce depuis son premier album et le single Forever Dolphin Love. Ce touche-à-tout de génie (guitare, saxo, basse) est tout aussi doué en solo (I’m The Man, That Will Find You) que lorsqu’il accompagne ses talentueux amis (Kirin J Callinan, Devonté Hynes, Charlotte Gainsbourg, MGMT ou bien encore James Blake).

Con Conn Was Impatient... et nous aussi! Voilà plus de 5 ans que nous l’avions quitté avec son deuxième album, Caramel. Certes, l’attente avait été atténué par l’album Soft Hair, du nom du duo qu’il forme avec son ami de longue date Sam Dust, mais c’est avec un plaisir non dissimulé que nous retrouvons le fantasque Connan Tant Hosford aka Connan Mockasin. 

Pour son retour sur la scène, l’artiste résidant à présent à Los Angeles n’a pas fait les choses à moitié puisqu’il revient avec un nouvel album, Jassbusters, composé à Paris et un film, Bostyn ‘n Dobsyn. Ce mélodrame en 5 parties dont Con Conn Was Impatient est le trailer, suit la relation de Bostyn, professeur de musique interprété par Connan Mockasin, et de son étudiant Dobsyn, joué par son voisin d’enfance, Blake Pryor. Si l’album, conçu pour être écouté après le film, a été enregistré en une semaine, Bostyn’n Dobsyn a pris 20 ans à se développer, et 10 ans à filmer.

C’est au Café de la Danse que Connan Mockasin présentera le jeudi 25 octobre l’avant-première de la projection de Bostyn ‘n Dobsyn accompagné du live de Jassbusters,  un groupe de professeurs de lycée idiosyncratiques emmené par Mr. Bostyn. L’événement affiche déjà complet mais que les retardataires se rassurent, le Néo-Zélandais dévoilera encore 4 épisodes dans les mois (années??) à venir !

 

Connan Mockasin
Jassbusters 

(Mexican Summer)
Sortie le 12 octobre

 

Sophie

Share on FacebookTweet about this on Twitter


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *