Love on stageMaMA Festival 2016

bandeau

Du 12 au 14 octobre dernier a eu lieu la 7ème édition du MaMA Festival & Convention. Avec cette nouvelle édition, la manifestation a confirmé son statut d’événement international majeur dans le domaine des rencontres professionnelles et sa place de choix parmi les festivals défricheurs réunissant chaque année un public plus nombreux tant au niveau des professionnels que du grand public.


Cette année, c’est la fameuse salle de l’Élysée-Montmartre, réouverte un mois auparavant, qui était le point névralgique des rencontres professionnelles. Avec pas moins de 81 conférences, débats et ateliers et 21 workshops et networkings, le MaMA Convention 2016 a encore passé un cap. Quant à la partie Festival, nous avons été servis !!! 147 artistes programmés et 128 concerts accessibles au grand public comme aux professionnels dans 14 salles et lieux atypiques ! Autant dire qu’il était juste impossible de tout voir et qu’il était souvent frustrant de devoir choisir entre plusieurs artistes programmés au mêmes horaires dans deux lieux différents…
Nous avons pu assister également à la 2eme édition du MaMA Invent avec son espace dédié aux solutions innovantes en lien avec la filière musicale… 3 jours d’échanges intenses et de prises de contacts entre les différents acteurs de la filière. MaMA Invent 2016 a regroupé 60 prestataires innovants et organismes de soutien à l’innovation et 39 Pitch Sessions, Focus, Keynotes et autres ateliers ainsi que de nombreux espaces de rencontres.

Bien que le beau temps n’était pas au rendez-vous cette année, cela ne m’a pas empêché de sillonner le quartier de Pigalle-Montmartre en courant vite entre les gouttes pour aller voir jouer mes artistes « coup de cœur » ou faire des découvertes bien sympa. Retour sur quelques-uns des moments marquants de mon MaMA 2016…

Ma première belle surprise fut le live d’Emilie and Ogden aux Trois Baudets dans le cadre de la soirée du 10ème anniversaire du label Secret City Records. La jeune Montréalaise de 25 ans Emilie Kahn, accompagnée de sa harpe majestueuse « Ogden », nous a en effet offert un superbe spectacle. La voix suave d’Emilie nous a conté de bien belles histoires sur d’aériennes mélodies et on s’est laissé complètement embarquer dès que la batterie et la basse sont rentrées en scène. Bien que j’avais pu écouter quelques titres de l’album 10000 sorti l’année dernière, c’est vraiment sur scène que la magie a pour moi opéré…

emilie_and_ogden_leyya

J’ai ensuite croisé la route du duo autrichien Leyya, qui défendait les titres de son dernier album Spanish Disco Deluxe du coté de Chez Moune… Entre trip-hop glacé et electropop en clair-obscur, certaines compos du binôme m’ont littéralement fait chaviré, je pense notamment aux couplets et refrains de Drowning In Youth, Brando ou encore Acid/Outro
lambert_telegur

Vu la surabondance d’artistes programmés cette année, il m’était difficile d’écouter quelques morceaux de chacun d’entre-eux pour me faire une idée avant de me rendre au festival. J’ai donc souvent joué à la roulette russe musicale en allant au hasard voir des artistes qui m’étaient inconnus. J’ai parfois eu de la chance, parfois moins…

tulegur_small

Je pense notamment au duo détonnant Tulegur, qui m’a fait voyager avec leur post-rock ethnique, à la croisée des musiques traditionnelles mongoles et du rock acoustique aux accents electro. C’est au Théâtre de l’Atalante que j’ai pu vivre ce véritable trip psyché, porté par les chants harmoniques « Khöömei » et les rythmiques galopantes du Cajón.

Je me remémore également les mélodies du pianiste Lambert qui ont résonné dans la salle du Carmen… L’artiste allemand caché derrière son masque en cuir de monstre fantastique a, le temps d’une session, présenté les titres de son dernier opus Stay in The Dark sorti en fin d’année dernière et plongé le public dans son univers mélancolique. De superbes compositions aux ruptures harmoniques qui font mouche, à l’image de Lose ou encore Cole

jacques_buvette

Je me souviens également de la grande récréation foutraque orchestrée par Jacques à La Machine du Moulin Rouge ; du dancefloor DIY à grand renfort de sound effects. Un must dance !
Puis j’ai pu aussi découvrir pour la première fois Cédric Streuli alias Buvette, sur la scène du Bus Palladium. J’avais pas mal crushé sur certains titres de son dernier album Elasticity et la version live n’a fait que confirmer mes espérances. La pop organique polymorphe de l’artiste suisse est véritablement addictive…

@buvette_ en live au @buspalladium 👌 #MaMA2016 #gig #paris

Une photo publiée par From Nowhere With Love (@fnwlove) le

mt_wolf_sekuoia

L’ APPLI MaMA 2016

appli_mama

S’il est un outil bien pratique pour arpenter les quartiers de Pigalle et Montmartre afin de voir un max de concerts, c’est l’appli du MaMA.
Il suffit de sélectionner les groupes et artistes qui vous intéressent et l’appli vous permet de créer un programme personnalisé en vous classant les concerts par ordre chronologique jour par jour.
Le système de notifications vous évite également de rater de début des concerts en vous prévenant une quinzaine de minutes avant et pour ceux qui ne connaissent pas toutes les salles du quartier sur le bout des doigts, l’appli se charge de vous géolocaliser chacun des lieux sur un plan.
Petit bémol cependant, tous les artistes programmés dans le cadre d’une soirée spéciale (Secret City Records Party, Believe 10 years Part.1 & 2,… ) n’apparaissent pas de façon individuelle dans la programmation personnalisée, ce qui peut parfois vous faire louper un live si vous n’êtes pas vigilant…


En résumé, le MaMA Event a encore cette année tenu toutes ses promesses. En réunissant un public toujours plus nombreux et des professionnels du monde de la musique venant des quatre coins du globe, la manifestation va toujours plus loin dans sa sélection méticuleuse des artistes programmés et s’inscrit dans un vrai questionnement des enjeux de l’industrie musicale d’aujourd’hui. Une chose est sûre, nous avons déjà les dates de l’année prochaine ! Rendez-vous donc du 18 au 20 octobre 2017 pour la nouvelle édition du MaMA Event !

MaMA Festival 2016 • 12/13/14 Octobre 2016 • Quartier Pigalle-Montmartre (Paris)

Share on FacebookTweet about this on Twitter


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *