Stereolove • Jacques ► L’incroyable vie des choses

La première fois que j’ai entendu parler de Jacques, c’était en découvrant une vidéo postée sur le profil Facebook d’un ami : une soirée parisienne dans un squat où le DJ azymuté mixait une musique démente. Après de rapides recherches sur ce personnage atypique via les internets, je suis tombé sur quelques titres, dont L’incroyable vie des choses, auquel j’ai vite été addict…
Lorsqu’on demande à cet artiste originaire de Strasbourg de qualifier sa musique, il aime employer le terme de techno « transversale »… j’ai pour ma part pris une véritable claque aux premières notes de ses compos électro DIY jubilatoires, constituées essentiellement de sons du quotidien. Cette musique planante où les atmosphères de forêts tropicales viennent répondre aux sons de vieux modems 56k, d’alarmes de bagnoles, de cris de mioches ou de grincements de portes, a finalement quelque chose d’assez grisant.
Ce bidouilleur acoustique arrive à faire le tour de force de nous faire danser en copiant/collant des sons qui pourrait sembler agressifs ; le chant d’un oiseau nocturne devient la mélodie, alors que la rythmique est assurée par le tic-tac d’une horloge, des clapotis dans l’eau où le tintement de glaçons contre les parois d’un verre. Climax à 6:54 !
Frère Jacques officiera dans le cadre du MaMA Festival ; son prêche est prévu le jeudi 13 octobre dès 1h du mat’, sur la scène de la Machine du Moulin Rouge. Be there !

JacquesTout est magnifique – EP • 2014

Share on FacebookTweet about this on Twitter


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *